Dernière minute

OPHLM 05 vs LOCATAIRES: Rendez-vous à 14h45 devant le Conseil Départemental

Pour suivre et comprendre l’affaire, voir notre dernier article sur le sujet: ICI

Archives LNC: dernier rassemblement des locataires en colère devant le Conseil Départemental (Photo: Leo Artaud)

Après la rencontre avec Roger Didier, le collectif des locataires en colère soutenu par le « Printemps heureux » donne rendez-vous aujourd’hui, lundi 6 juillet à 14h45, devant le Conseil départemental pour accompagner la délégation qui sera reçue par Jean-Marie Bernard.

Communiqué:

Compte rendu de la rencontre avec le Maire de Gap, le vendredi 3 juillet à 16h.

Devant la colère manifestée par les locataires au sujet de leurs conditions de logement et du rappel de charges, le Maire a tenu à rappeler quelles étaient ses compétences et qu’il ne pouvait donc pas tout faire. Il n’est pas membre du conseil départemental, il ne préside plus l’OPH.

Il a demandé, toutefois, qu’on lui signale les cas des personnes en grande difficulté pour les mettre en relation avec les assitantes sociales, et il a enregistré les demandes des habitants à l’égard de l’OPH pour en faire part à la direction (charges, voiries, vétusté, entretien…etc.).

Il propose aussi de rencontrer le collectif printemps heureux une fois par mois jusqu’à la fin de l’année pour faire le point, notamment, sur les difficultés liées à la période post-déconfinement. Espérons que ces rencontres permettront de répondre aux besoins des habitants des logements sociaux qui subissent une crise sociale qui risque de s’aggraver dans les mois à venir.

Sur la demande de gratuité de la piscine, cet été, pour les mineurs de Gap, il a pris acte de celle-ci, il verra ce qui est possible de faire.

Sur la demande de jardins partagés, il accepte de considérer la demande à condition que le collectif se constitue en association.

Alexandra a soulevé, la question des antennes relais sur des immeubles de l’OPH à Embrun, il a rappelé que ces installations étaient bloquées depuis plusieurs années à Gap. Le contrat lie l’OPH et l’opérateur de téléphonie, les locataires peuvent y avoir accés (la mairie d’Embrun en a eu connaissance, elle ne s’y est pas opposée manifestement). C’est une bataille, sans doute de longue haleine, que le collectif printemps heureux soutiendra.

En sortant de l’entrevue avec le Maire, nous avons appris qu’une délégation de trois personnes sera reçue au Conseil départemental, à 14h45, dans deux jours, lundi 6 juillet. Le combat continue, nous vous demandons de venir nombreux pour soutenir la délégation.

Collectif du Printemps heureux

Print Friendly, PDF & Email

Catégories :Dernière minute

1 réponse »