Météo

Météo gapençaise du 22 juin 2020

©copyright Leo Artaud

C’est chaud, c’est beau, c’est sec. Voilà le temps d’aujourd’hui. Le soleil est au beau fixe, le taux d’humidité est bas avec une légère bise de 5kmh.

Xavier Graal (ressource Web)

Naît le 22 juin 1930 au Pays de Bretagne, Xavier Graal. Journaliste et, surtout, poète. Après une éducation très française et catholique, il deviendra un fervent défenseur de la Bretagne.

Sa prise de conscience et ses révoltes lui vinrent d’avoir vu une scène de torture qui le marqua à vie: « La guerre d’Algérie a tué en moi la haute idée que j’avais de la France ». Après avoir été journaliste dans « la ville » (ndlr: Paris) il revient sur sa terre natale et débute une bataille pour sortir la Bretagne de ses airs folkloriques et de la vision passéiste que certains entretenaient… Comme Pierre Jakez Héllias.

Il ne faut pas réduire Graal et Glenmor à de simples régionalistes ou nationalistes… Ce sont des poètes qui ont permis une prise de conscience bretonne culturelle majeure qui fait battre encore aujourd’hui le coeur de ce pays ou le « gwenn ha du » virevolte aux vents des marées comme des terres.

Gwenn ha du (Ressource: Bretagne)

Les marins (Xavier Graal)

Les vieux de chez moi ont des îles dans les yeux
Leurs mains crevassées par les chasses marines
Et les veines éclatées de leurs pupilles bleues
Portent les songes des frêles brigantines

Les vieux de chez moi ont vaincu les récifs d’Irlande
Retraités, usant les bancs au levant des chaumières
Leurs dents mâchonnant des refrains de
Marie-Galante
Ils lorgnent l’horizon blanc des provendes hauturières

Les vieux de chez moi sont fils de naufrageurs
Leurs crânes pensifs roulent les trésors inouïs
Des voiliers brisés dans les goémons rageurs
Et luisent leurs regards comme des louis

Les vieux de chez moi n’attendent rien de la vie
Ils ont jeté les ans, le harpon et la nasse
Mangé la cotriade et siroté l’eau-de-vie
La mort peut les prendre, noire comme la pinasse

Les vieux ne bougeront pas sur le banc fatigué
Observant le port, le jardin, l’hortensia
Ils diront simplement aux Jeannie, aux Maria «
Adieu les belles, c’est le branle-bas »

Et les femmes des marins fermeront leurs volets

Xavier Graal

La Bretagne… C’est un pays… »Pas fait pour les cons qui râlent contre la pluie ou j’sais pas quoi »

Xavier Chanoine

Print Friendly, PDF & Email

Catégories :Météo