Météo

Météo gapençoise du 03 juin 2020

Nous sommes encore dans la 23ème semaine et ce 154ème jour de l’année apparaîtra à 05h52 et disparaîtra à 21h15… Notre voyage stellaire continue sa route sans qu’on sache ni pourquoi, ni vers où… Nous sommes, il faut qu’on se le dise chaque fois qu’on se chamaille, en situation de gravité permanente à la banlieue de notre galaxie dans un univers en pleine expansion grâce à l’équilibre entre les forces chaotiques et entropiques… ça calme !

La météo gapençaise:


ALERTE JAUNE ORAGE en cours encore aujourd’hui. Jusqu’à midi, tout ira plutôt bien… de belles éclaircies permettront d’aller boire un verre en terrasse, de se promener dans les parcs, les rues ou d’être au boulot en se disant « pinaise ! y fait beau, fait suer, je serais mieux à flâner en sifflotant la semelle au petit vent de 5 à 8 kmh qui vient de sud-ouest-sud » Mais attention en cours d’après-midi, ça se gâte avec des orages et de la grêle possibles et des rafales pouvant atteindre les 45kmh. Prudence donc surtout à partir de 16h00 (mais peut-être avant… Ce n’est pas une science exacte). Le taux d’humidité sera élevé (78%)

ALLain Leprest (Ressource: youtube)

Naît, le 3 juin 1954, Allain Leprest. Ne faisons pas mille détours, c’est d’un poète magistral dont il s’agit et d’un esprit libre. Décédé physiquement en 2011, comme tous les poètes, il est encore vivant et pour l’éternité des tempos des mots. Son œuvre est à ranger à l’étage de Brel, Brassens, Barbara.

Bon… Un poète ça ne se raconte pas, il se lit, se vit, s’écoute… Et celui-ci fut aussi un bel interprète:

Il pleut sur la mer et ça sert à rien
Qu’à noyer debout le gardien du phare
Le phare, y a beau temps qu’il a plus d’gardien
Tout est électrique, il peut bien pleuvoir
Aujourd’hui dimanche
Sur la Manche

Il pleut sur la mer, c’est bien inutile
Ca mouille la pluie, c’est du temps perdu
Les mouettes s’ennuient, blotties sous les tuiles
Il tombe des cordes et l’eau s’est pendue
Aux plus hautes branches
De la Manche

Il pleut sur la mer et ça sert à rien
A rien et à rien, mais quoi sert à quoi?
Les cieux, c’est leur droit d’avoir du chagrin
Des nuages indiens vident leur carquois
C’est l’été comanche
Sur la Manche

Il pleut sur la mer, l’eau, quelle imbécile!
A croire que la mer se pisse dessus
Saborde ses ports, ses cargos, ses îles
T’as l’air d’un moineau sous mon pardessus
D’une corneille blanche
Sur la Manche

Il pleut sur la mer et ça nous ressemble
De l’eau dans de l’eau, c’est nous tout crachés
Et nos yeux fondus au coeur de septembre
Regardent rouler des larmes gâchées
Curieuse avalanche
Sur la Manche

Il pleut sur la mer, c’est con comme la pluie
Peut-être c’est nous qui sommes à l’envers
L’amour a des nœuds plein sa mise en plis
Ca nous fait marrer, il pleut sur la mer
Aujourd’hui dimanche
Sur la Manche

Poème de Leprest et musique d’Etienne Goupil

Il fut, est et sera mis en vie par d’autres aussi:

« Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom » Par Olivia Ruiz:

partageant à la fête de l’Huma ses mots avec Clarika (mise en musique par Jean Ferrat et accompagnée au piano par la fabuleuse Nathalie Miravette):

et comment ne pas parler de Romain Didier, Richard galliano et tant d’autres frères de chant… Certains y sont venus sur le tard mais y sont venus tout de même comme Jean Guidoni qui lui a consacré un album.

« Reviendre »mise en musique par Romain Didier et mise en vie par Guidoni dans l’album « Paris-Milan » produit par Tacet:

Print Friendly, PDF & Email

Catégories :Météo