Météo

Météo gapençoise du 31 mai 2020

Nous sommes, encore pour un jour, dans la 22ème semaine de l’année. Nous aurons 15h22 minutes de jour qui débutera à 05h53 et s’achèvera à partir de 21h13.

La météo du jour:

Beau ciel mitigé mais avec un avantage pour le soleil. Les températures varieront entre 10 et 22°. Quelques gouttelettes sont possibles en cours de journée mais en gros… C’est un temps bien agréable qui nous attend.

Le 31 mai 1836 naît Jean-Baptiste Clément, auteur, notamment, du fameux « Temps des cerises ».

Portrait de J.B Clément par Nadar

Communard, à l’instar de Louise Michel il fut un esprit libre. Il sera d’abord condamné pour avoir publié un journal non autorisé par l’empereur (Napoléon III) et à mort, par contumace, à la suite de la Commune. Initié au Grand Orient, il rejoindra la loge « L’évolution sociale » où il sera Maître en 1901. Il est cité par Léo Campion dans l’ouvrage « Le drapeau noir, l’équerre et les compas » où l’on trouve également: Louise Michel, Proudhon, Bakounine, Pottier… . Pour la petite histoire dans la grande, il protestera contre la fermeture des journaux d’opposition à la Commune, fidèle à l’idéal de liberté d’expression.

C’est un autre communard, Antoine Renard (ça rime !) qui composa la mélodie de la chanson. Elle sera dédiée, quelques années plus tard, par JB Clément à une certaine Louise: « 

« Puisque cette chanson a couru les rues, j’ai tenu à la dédier, à titre de souvenir et de sympathie, à une vaillante fille qui, elle aussi, a couru les rues une époque où il fallait un grand dévouement et un fier courage ! Le fait suivant est de ceux qu’on n’oublie jamais : Le dimanche, 28 mai 1871, Entre onze heures et midi, nous vîmes venir à nous une jeune fille de vingt à vingt-deux ans qui tenait un panier à la main. […] Malgré notre refus motivé de la garder avec nous, elle insista et ne voulut pas nous quitter. Du reste, cinq minutes plus tard, elle nous était utile. Deux de nos camarades tombaient, frappés, l’un, d’une balle dans l’épaule, l’autre au milieu du front… Nous sûmes seulement qu’elle s’appelait Louise et qu’elle était ouvrière. Naturellement, elle devait être avec les révoltés et les las-de-vivre. Qu’est-elle devenue ? A-t-elle été, avec tant d’autres, fusillée par les Versaillais ?  » Louise Michel confirmera cette histoire et niera être cette Louise là.

Sur la signification de la chanson… Beaucoup d’interprétations ont été données mais… Chacun y trouve ce qu’il veut y trouver et, parfois étonné, y trouve aussi parfois des choses inattendues et c’est la force de la chanson poétique.

Allez ! Musique ! (Avec le petit charme d’accent de la chanteuse flamande Geike ARNAERT et qui fait clin d’œil avec l’éxil belge salvateur de J.B Clément)

X.C

Print Friendly, PDF & Email

Catégories :Météo