Mouvement social et luttes

Pesticides et métabolites

Comme chaque premier vendredi du mois, le mouvement « Nous voulons des coquelicots » s’est réuni à la fontaine de la Liseuse (Place Alsace-Lorraine). Les participants ont tracés un cercle autour de la fontaine pour montrer concrètement ce que représentait la distance légale d’usage des pesticides autour des écoles et des habitations. Entre 5 et 10 mètres, le marquage symbolique a montré que cette mesure ou rien, c’est égal.

Marquage symbolique au sol avec des bougies pour représenter la distance légale d’usage des pesticides autour des écoles et des habitations (Photo L.A droits réservés NC)

Un autre sujet était à l’ordre du jour: les métabolites. C’est un composé organique qui résulte du métabolisme, soit des changements chimiques des molécules dans un être vivant qui leur permettent de rester en vie, se reproduire, se développer ou de répondre aux stimulus de leur environnement. L’inquiétude des militants est provoquée par l’ignorance que l’on a sur les 5 métabolites générés par les pesticides et qui fabriquent de nouveaux produits chimiques. Des nappes phréatiques jusqu’à nos robinets, les métabolites sont partout.

Prochain rendez-vous le vendredi 3 avril à 18h30 toujours devant la fontaine de la Liseuse.

Print Friendly, PDF & Email